Qu’est-ce que le crédit et le débit en comptabilité et quelles sont les différences ? – Apprenez à le connaître ici

La comptabilité, à un niveau général, peut être considérée comme une discipline fondamentale qui détermine la pérennité d’une entreprise ou d’une organisation, tout au long de sa vie financière. Cela détermine un contrôle et un règlement corrects de tous les mouvements économiques de celui-ci. Tout cela facilite la prise de décision dans votre environnement comptable.

Il est important de souligner que la comptabilité doit mettre en œuvre une information fiable qui facilite une bonne lisibilité lors de l’interprétation des états financiers. Cela signifie qu’un comptable doit se conformer réglementation spécifique, établi dans les théories générales de la comptabilité et, celles liées aux domaines juridiques, par conséquent, vous devez être un praticien des principes, tels que : l’honnêteté, l’éthique du travail, la moralité et l’honnêteté.

Qu’est-ce que le crédit et débit en comptabilité?

Les débits et les crédits sont l’une des bases fondamentales de toutes les opérations et règlements économiques implicites dans les registres comptables.

Le débit signifie numériquement le représentation de marchandises et les droits obtenus par l’entreprise, l’organisation ou la personne en question, c’est-à-dire qu’il indique le débit total des comptes.

Un débit implique l’augmentation d’un actif, la création d’une charge, la diminution d’un passif et d’un capital. En comptabilité, le débit ou le débit est situé à gauche du archives de comptabilité.

personne au bureau de crédit et de débit

D’un autre côté, Le crédit Il comprend la diminution des actifs, la création de revenus, l’augmentation des passifs et des capitaux propres. En revanche, le crédit est positionné à droite des écritures comptables.

Importance des comptes de débit et de crédit

Les comptes de crédit et de débit sont l’un des outils fondamentaux qui établissent les bases pour la préparation des états financiers, telles que : bilan, compte de résultat, état des variations des capitaux propres et état des variations des flux de trésorerie.

Vous serez peut-être intéressé par l'article suivant:

Cependant, ils sont précédés d’autres types d’enregistrements comptables qui sont liés les uns aux autres, tels que : T comptes, le journal, le grand livre, entre autres. La vérité est que chacun d’eux fournit un guide, essentiel pour d’innombrables opérations comptables.

Différence entre débit et crédit

Les comptes des livres comptables fluctuent entre eux, sans être unifiés, au contraire chacun d’eux a des particularités différentes. Chaque compte stipule s’il augmente ou au contraire il diminue.

C’est pourquoi les comptables utilisent cet outil afin de calculer les augmentations et les diminutions des comptes. Un débit augmente donc un compte d’actif et, au contraire, un crédit diminuera ce compte. S’il s’agit au contraire d’un compte de passif, un débit réduira un passif et un crédit l’augmentera.

Le débit et le crédit des écritures comptables

Un plan comptable des registres comptables a techniquement une base différentielle entre le débit et le crédit. Celles-ci structurent évidemment l’émergence de opérations commerciales. Celles-ci sont réalisées sur la base de l’incorporation de chaque type de compte, l’habituel réside dans leur codage et leur classement corrects, c’est pourquoi elles s’appuient principalement sur les bilans et comptes de résultat.

Il convient de considérer que dans le traitement des crédits et des débits, chaque type de compte doit être différencié, tels que: les comptes d’actifs qui sont facturés par des augmentations et sont payés pour les diminutions, Les comptes de passif qui sont payés pour les augmentations et sont facturés pour les diminutions et les comptes de capitaux propres, qui sont payés pour les augmentations et sont facturés pour les diminutions.

grand livre de crédit et de débit

Tout ce qui précède permet d’ordonner, de calculer et de régler tout type de compte d’état financier, à condition que soient établies les bases fondamentales qui découlent des crédits et des débits, qui résultent du type de transactions, des niveaux d’information et des variations qui surgir entre actifs, passifs et capitaux propres.

Vous serez peut-être intéressé par l'article suivant:

Ceux-ci sont accumulés séparément, dans divers concepts qui établissent une forme explicite des obligations qu’une entreprise ou une organisation doit avoir, face à ses obligations, chacun de ceux-ci établit le recettes et dépenses qui sont détachés de chaque compte.

Que pensez-vous de ce contenu ?

Cliquez sur une étoile pour noter !

Score moyen 0 / 5. Dépouillement des votes : 0

Jusqu'à présent, aucun vote. Soyez le premier à évaluer ce contenu.

Deja un comentario